Motivon we du 24 Janvier Mc’&Cie

Image

Voilà, encore un beau we à Motivon.

Les anciens toujours présents, des nouvvelles recures conquises, l’édition 2015 a été encore une belel occasion de se retrouver dans une belle ambiance.

Programme classique, mais qui fonctionne toujours :

Arrivée jeudi soir dans la nuit, pour le plus courageux, montée à pieds, sous et sur la neige. Dès le 2ème virage on déconnecte, on a laissé sa vie parisienne dans la voiture, c’est parti pour la cure de désintoxication.

Vendredi tandis que les premiers sotn sur les pistes, rejoints par les voyageurs de nuit, nous partons faire les courses. 21 personnes, réparties sur 3 jours, un diner au restaurant prévu, une tartiflette, des gros goûters, des sandwichs et des apéros, il ne faut rien oublier.

3 magasins, 4 chariots et 50 textos plus tard, tout est dans le TMB, on grimpe.

Vendredi soir, marche de nuit, et dans la neige c’est encore plus drôle, direction la Tannière où Louisa nous attend avec la traditionnelle fondue.

IMG_2712IMG_2707

IMG_2973 Lire la suite

Et a l’automne…

Couper du bois, réparer la chaudière, préparer l’hiver, ranger les carcasses…Cela pourrait paraître fatiguant ! Mais à Motivon même tous ces bricolages, réparations préparations sont reposantes !

Encore un we agréable, en comité restreint, nous n’étions que 14 adultes…et 7 enfants (si peu bruyant à cet êge la )

Nous avons été gaté par le temps, pas de vent, du soleil qui chauffait le balcon, pas un nuage (n’en déplaise à AMB ) , idéal !

Mais c’était surtout le we du FIAT !! Oui, lui le preux, le valeureux, notre premier 4 4, lui qui a traversé la montagne, par tous les temps, chargé comme un mulet de courses et d’enfants à chaque montée ! On lui connait un record à 24 personnes sur le dos !

Il s’en est allé, sans moteur, sans frein, au simple frein moteur, dans cette descente qui le connait si bien, se mettant à dos un Land Rover, avant de partir au dos du Land, direction secrète pour être remis en état par celui qui n’acceptera jamais qu’on enterre son fiat…Athanase !

A bientôt Motivon, au réveillon au plus tard, à noël au plus tôt !

 

 

 

Un week end de ski à Montivon

Vendredi soir : arrivés en voiture à St Gervais les Bains, nous garons la voiture en bas du chemin de Motivon, les sacs sur le dos, les chaussures de marche aux pieds, nous commençons à monter.

Il fait presque nuit, la neige éclaire le chemin, la forêt s’endort, et nous avons hâte d’avoir passé les six virages car la haut une bonne raclette nous attend !

40 minutes plus tard, le voilà, la fumée sort de la cheminée, mes jambes ont chaud, mais qu’est ce qu’on se sent bien après cette semaine de boulot, de cracher un peu ce qu’il nous reste de poumons.

Dans le salon, maman et quelques enfants, arrivés l’après midi par le TMB avec les courses, s’agitent autour de la petite table.

Les enfants ont presque fini, la grande table est déjà dressée, et l’énorme saladier au milieu me dit que nous allons une fois de plus bien manger !

Mais d’abord, après avoir embrassé tout le monde, je me rue dans la cuisine, un verre à la main, pour une fois ça n’est pas du vin, et j’ouvre ce robinet miracle. Celui qui fait que l’eau est fraiche, pure, bonne, qu’elle se boit par carafes et qu’on en redemande.

Demain ?

Attendez avant de nous inscrire au tableau noir (de l’ancienne école du hameau) pour la journée aux Houches. Nous voulions peut être aller aux  Grands Montets ou Vallée Blanche carrément.

Bon demain nous  descendons, dimanche nous skierons aux Houches.

Et pour ce soir dodo ! Le dortoir est déjà chaud, je n’entends pas de voiture…Bonne nuit !

Samedi : Après une bonne journée aux Grands Montets nous voilà déjà en train de remonter.

Mais Maman nous a promis la bonne tartiflette des familles, alors mon pas s’est largement accéléré.

C’est l’heure de l’apéro…c’est toujours l’heure de l’apéro, dès que la cuisine est allumée, un cousin ou papa déclare le bar ouvert ! Rien à fêter ? Tant pis on prendra tout de même des Perles pour fêter ça !

Quelques verres plus tard nous voilà devant ce gigantesque plat de Tartiflette…à partager avec les 25 personnes autour de la table ? Il y a un autre plat dans le four…

J’ai trop mangé, j’ai bu (jamais trop) et voilà que l’on me lance un défi de mafieux ! Oui mais si je suis dans le canapé !

Mafieux ? Et pourquoi pas un pictionnary géant (sur le tableau d’école)? C’est vrai, au mafieux on finit tous par se battre, c’est bien plus marrant !

Et voilà, 2h00 du mat, nous nous sommes mis à danser, pour faire comme nos parents, qui a 50 ans, marchent, skient à la belle étoile, sabrent le champagne et dansent…Nous aussi on est encore vaillant, au diable la peur du réveil demain matin, nous serons debout !

Dimanche : Du bruit dans la cuisine, une souris qui vide le lave vaisselle, elle empile les assiettes, mais, elle sait faire le feu ? Ah les souris en montagne, qui vous réveillent avec l’odeur du pain grillé…On se lève, on ne se bouscule pas, comme d’habitude, il est 8h00 du matin, j’ai l’impression d’avoir dormi 24h. Il a neigé, le dortoir sent un peu la soirée, j’ouvre, et là…les Mont Joly, complètemnt enneigé, je me penche, la goutière est gelée, ah si tous les matins étaient comme ça j’en connais qui iraient plus facilement à l’école !

Pour ceux qui le souhaitent le 4*4 descend (tout seul, oui ça lui arrive) pour la messe de 9h00 départ dans 30minutes ! Nous on y est allé hier, aux Chamois (à pieds, à la frontale, comme le font tous les guerriers de Motivon)

Qui s’occupe du Pic Nic ? Toujours notre petite souris. Elle fait même des sandwichs au fromage ! Mais la petite souris sollicite tout le monde ce matin, surtout pour les bols : chacun lave son bol s’il vous plait !!

Zute flûte schplut, voilà, il va falloir que j’avale cette bonne tartine de bon pain de montagne avec ce bon Nutella car le TMB passe dans 20 minutes et je ne suis pas habillée.

Les enfants skient ? Ils sont déjà partis ? Ils sont déjà en haut !

Une petite pente, 5 minutes de marche plus tard, nous longeons les rails, les enfants sont effectivement à la gare prêts à sauter dans le TMB, et en plus ils ont sortis nos skis de la cabane, j’aime les enfants des autres ! (Normal je n’en ai pas)

C’est Anne qui nous récupère aujourd’hui, deux minutes d’arrêts pour Motivon, avant dernier arrêt avant : les pistes !!

Et le voilà le fameux, le mystérieux, le majestueux Mont Blanc. Qu’il est blanc les enfants ! Je sens que la journée va t être belle. Rendez vous pour le Pic Nic, enfin pour ceux qui veulent, au Col de Voza à 13h, ça vous va ? A tout à l’heure, nous on va côté Prarion, direction la Vallée, cette piste magique dont on ne connait toujours pas le vrai nom, mais elle plonge…dans la Vallée.

Et qui est partant pour tenter la Verte des Houches aussi vite qu’Herman Maier ? Attention au goulet, il faut aller tout droit et ne surtout pas regarder en bas, (Mais ça reste un rêve, même pour les guerriers de Motivon, ceux qui l’ont essayé on également testé le confort des chambres de l’hôpital de Chamonix.).

Déjà 16h45 ? Une dernière ? Le Col de Voza vite fait ? On a rendez vous pour ceux qui prennent le TMB. Oui mais nous on est de guerriers de Motivon, on rentre à ski bien sûr.

Qu’elle est bonne cette dernière piste quand la station se vide, que les remontées mécaniques sont fermées, que rien ne bouge, que rien ne couine, que la neige est à nous !

Et je vous l’avais dit, on est arrivé avant le TMB !!! Croyez vous que la petite souris nous a préparé un goûter ? Et un feu pour faire sécher les gants. Et oui, la petite souris a même rangé le chalet. Il ne nous reste plus qu’à emballer doudounes, masques et brosses à dents et à redescendre…

En bas, on se réveille, goudron, voiture, ville, bruit, ah, vivement le we prochain, deux heures de route ça n’est rien ! Ah vous êtes Parisiens ? Sept heures c’est faisable ?

Voilà, c’est ça Motivon, un we là haut c’est comme une semaine de repos intensif, mais pour information, la petite souris redescend avec nous, alors il faudra avoir la votre !